Ezra Hesper


A l’écoute d’Ezra Hesper, on imagine aisément un continent cotonneux, où les accords en

Ses reprises acoustiques de chansons tels que «The Boxer» de Simon and Garfunkel ou «Matilda» de Alt-J laissent deviner des infuences puisées auprès d’artistes divers mais qui ont pour point commun de faire la part belle à l’expression de leurs émotions. Janis Joplin, Tracy Chapman, Norah Jones, Milky Chance, Damien Rice, Glen Hansard sont d’autres étoiles qui illuminent la constellation Ezra Hesper.

En Novembre 2015, il a sorti «White Paper Land», son premier EP. Les chansons y sont tendres et personnelles, l’auteur met à l’honneur ses origines métissées : l’Inde, les Pays-Bas et la France en alternant textes en français et textes en anglais.

Les mélodies d’Ezra Hesper nous plongent d’un état entre l’éveil et le rêve à l’heure des premières lumières du jour, ou des derniers rayons solaires. La guitare, compagne essentielle des ballades du musicien, se fait tantôt folk tantôt pop, selon les joies, selon les peines.

Les chansons composent un tableau varié mais très cohérent, esquissé d’un geste doux à la manière des impressionnistes. Elles sont le refet d’une âme profonde, que l’on devine extrêmement tendre et précieuse. On le retrouvera en tournée pour défendre cet EP qui symbolise son envol créatif, porté par cette voix bouleversante avec comme fer de lance les singles «Hidden Places» et «Lights In The Dark» dont les vidéo-clips ont déjà conquis de nombreux mélomanes.

Après avoir efectué des premières parties du chanteur Jehro, son timbre de voix ne laissant pas indiférent, il est Élu Jeunes Talents 2016 par Esprit Musique et participe aux auditions régionales des Inouïs du Printemps de Bourges.

En Octobre 2016, le voici de retour avec un nouvel EP acoustique «The Apartment» dont le premier single «Wonder How» a déjà régalé son dèle public. Grâce à cela, on le découvre au Festival Guitare Issoudun, étant présent en tant que Révélation Guitare Acoustic par le magazine Guitarist Acoustic.

Durant l’Été 2017, nous le retrouvons sur scène en s’accompagnant de son batteur «Olivier Raynaud», ils jouent alors sous le nom «Ezra Hesper & The Astrønauts» lors de nombreux festivals dans le Sud de la Fance (Festival 20/20, Festival Été 66, Fest’in Pia...) reprenant les morceaux de ses deux derniers EPs et en présentant des morceaux inédits dans sa mouvance folk/électro délicieuse.

Depuis la rentrée, il est en studio pour enregistrer un nouvel EP à Bruxelles, vous avez également pu le retrouvé dans la belle salle du Botanique en première partie de Lola Marsh le 06 Novembre 2017.

︎ ︎ ︎ ︎ 

Vidéos



Albums



Mark
︎ hello(at)gumclub.paris